Biographie…

  Issu d’un milieu où déjà tout jeune, il est baigné dans une atmosphère de musique, Bernard côté reçoit alors les premiers tintements du mariage entre un homme et son instrument. Homme à la fois sensible et émotif, c’est à l’aube du monde adulte qu’il choisit sa voix et sa guitare pour exprimer en mots ce qui est rarement dit tout haut. Tranquillement, il parcourt son monde et grandit ; un monde où chaque jour apporte inspiration, un jour où chaque personne peut y trouver ses ciels nuageux et ses levers ensoleillés.

        

         C’est après quelques années ainsi où l’éveil fait sa place que Bernard fait ses premiers pas dans les concours amateurs. Il ira d’ailleurs cueillir le second lauréat de sa confiance au concours Chansons en fête de St-Ambroise en août 1993. Il se voit alors décerner la médaille d’argent dans la catégorie auteur/compositeur/interprète. Le rêve prend forme et Bernard continue sa chevauchée vers de plus hauts sommets. D’autres expériences viendront meubler l’espace de la maturité et de la confiance durant les quatre prochaines années.

        

         En 1997, un premier né voit le jour pour Bernard, soit l’album Besoin d’air. Un premier essai très bien réussi, mariage entre des concepts tel que liberté, simplicité et force de vivre, cette œuvre est imprégnée d’une légèreté qui donne le goût de s’évader et de voler toujours plus haut et ce, à travers des hymnes qui nous permettent d’y parvenir. Quoi de mieux pour semer la confiance dans le cœur d’un artiste qui ne désir que partager, un autre enfant peut-être ? C’est en effet ce qui se produit en 1999, année où l’écho nostalgique de l’album Mon vieux Quartier résonne. Cet œuvre qui comprend à la fois certains titres accrocheurs de l’album précédent, relève d’un cran la sensibilité et l’introspection qui enveloppent les sens. Grâce entre autres à des titres comme Temps, Quand C’est Fini et Pour Affronter Le Monde, Bernard transporte l’auditeur dans une symbiose entre la mélancolie et l’espoir.

 

         L’artiste continue maintenant son chemin, un chemin rempli d’événements et de prise de conscience, un chemin qu’il regarde tête par-dessus épaule et qu’il l’amène à réaliser en 2004 J’ai longtemps marché, un troisième cadeau que Bernard nous offre. Cet album qui  transpire à la fois la lucidité et le rêve nous donne droit à un amalgame d’émotions. C’est quelquefois un bilan de vie, un bain de réalité ou une journée ensoleillée puis doucement, on sent renaître l’espoir et la sagesse avec entre un titre solide comme Laisse Tomber La Poussière. Bernard laisse sur cette œuvre une empreinte de générosité et de partage.

        

         La vie suit son cours et Bernard continue ses spectacles à saveur intimiste et chaleureuse. Bien accompagné sur scène d’une équipe passionnée du cœur sous une approche sobre de l’extérieur, les musiciens et choristes qui enrichissent l’esprit de la musique, démontrent simplicité, compétence et sens artistique.  La confiance que dégage l’artiste autant sur scène que sur ses albums témoignent encore plus de la pertinence et de la véracité des mots qu’ils nous apportent.

        

         Les horizons artistiques s’élargissent doucement et Bernard raffine un produit déjà bien poli et nous offre en 2007 l’album Pour que tu saches. Fidèle à lui-même et reprenant des thèmes auxquels il nous a habitué, l’artiste ajoute cependant une exploration musicale plus audacieuse mais non prétentieuse. Le produit est riche et profond. On ressent même un léger détour par les influences de Bernard avec le titre Pour Que Tu Saches, le refrain nous faisant ressentir un certain clin d’œil envers l’œuvre de Serge Fiori avec son intonation à la fois douce et élevée. Encore une fois il s’agit d’un pas en avant.

        

         La vie continue et Bernard tient le volant de sa vie, alliant responsabilités familiales, travail et vie musicale. Il puise son influence dans les détours quelquefois incertains du quotidien. C’est cette force de vivre et sa passion inébranlable qui le font voguer jusqu’à son dernier né, Y’a pas d’heure pour le bonheur en 2010. Cette œuvre est l’ambassadrice du parcours de l’artiste, ralliant à la fois des titres qui ont été revisités et qui ont fait le succès de Bernard, il nous dévoile aussi des nouveautés rafraîchissantes, riches et envoûtantes. Que ce soit Fleur De Lysée, hymne à la fierté qui nous unit ou Tableau De Rêves, message d’espoir et de ténacité, la table est mise pour s’émouvoir devant cette mosaïque très bien tissée.

Les productions Red Studio